Comment trouver une petit ami à besançon


Samedi 24 octobre, Gérald Darmanin annonçait l'expulsionvers Sarajevo, en Bosnie, de la famille d'une jeune fille violentée par les siens, musulmans, pour sa relation avec un jeune homme de confession chrétienne.

easyrencontre avis

Ce lundi 26 octobre, sur BFM TVle petit ami de l'adolescente réagit à cette décision des autorités françaises. Pour Dusan, 20 ans, la famille de Selma, âgée de 17 ans, « devrait être en prison ici.

rencontre casablanca forums

Ils ont eu une peine vraiment très légère, ils n'ont pas été tellement punis ». Lors du procès de sa famille, la jeune fille avait raconté comment elle avait été molestée par quatre adultes, et tondue par son onclele 17 août dernier.

rencontres polyphoniques calvi 2021 programme

Les parents de Selma et trois de leurs enfants ont finalement été expulsés au lendemain de la condamnation du couple, vendredi 23 octobre, à un an d'emprisonnement, dont quatre mois avec sursis, ainsi qu'à une interdiction de territoire français de cinq ans.

Ils ont été reconnus responsables de leurs actes, mais n'en répondent pas en prison », a poursuivi le petit ami de l'adolescente, sur BFM TV. Désormais, en raison de la proportion prise par l'affaire, les deux jeunes ont toutes les peines du monde à se fréquenter, alors que Selma avait d'abord fugué, avant d'être violentée, afin de pouvoir être avec son petit ami.

D'après la chaîne d'information, la situation administrative du vingtenaire est précaire : il bénéficie d'un titre de séjour de six mois, mais ne sait pas si sa situation sera bientôt régularisée.

what flirter mean

La rédaction vous conseille.