Rencontre littéraire traduction. Calendrier


Créé le Environ traducteurs, majoritairement des traductrices d'ailleurs, ont répondu présent aux deuxièmes Rencontres de la traduction qui se sont tenues, jeudi 15 mars, au Salon du livre de Paris en amont de son inauguration.

rencontre littéraire traduction

A la tribune, des passionnés se sont succédé pour parler du travail de toute une vie comme André Markowicz s'attelant aux oeuvres complètes de Dostoïevski, du «désir de rendre une certaine étrangeté dans le texte français» pour Khaled Osman traducteur de l'arabe et de Naguib Mahfouz, Rôle qui est aussi de faire connaître une oeuvre.

Au coeur de l'activité des éditeurs, la question de la retraduction a été longuement débattue. Très souvent, une première traduction n'a pas pu rendre de la modernité de l'oeuvre.

rencontre littéraire traduction

Pour Heine, tant qu'il n'y avait pas eu Apollinaire, les traductions l'avaient fait régresser vers du Lamartine ou du Musset. Il rencontre littéraire traduction dire que depuis, les discussions professionnelles entre traducteurs et éditeurs se sont rouvertes après 18 ans d'interruption, sous l'effet du rapport de Pierre Assouline au CNL sur La condition du traducteur.

rencontre littéraire traduction

Elles ont débouché sur la refonte du «Code des usages pour la traduction d'une oeuvre de littérature générale», que le Syndicat national de l'édition et l'ATLF signeront symboliquement samedi 17 mars sur le stand du CNL au Salon du livre.